Prendre rendez-vous en ligneDoctolib


Ce fascicule a été réalisé dans le cadre du Master 2 de psychologie clinique et de psychopathologie intégrative de l'université de Nantes.

"Remerciements à l'association des alcoolique Anonymes, Al-Anon, et des Narcotiques Anonymes qui étaient présentes à la soirée addictions organisées à l'université de Nantes. "

Comment orienter dans le soin une personne souffrant d'addiction ?

FASCICULE D'ORIENTATION
DES ADDICTIONS EN PAYS DE LA LOIRE
-
RÉALISÉ PAR GUILLON., BEAUGEARD., SABBAGHA., GAY., (2019)

Il s’agit ici d’un fascicule qui aidera toute personne qui chercherait à s’aider elle même ou à aider une personne souffrant d’addiction.

 

Vous pouvez le télécharger au format PDF en cliquant sur le bouton ci dessous

Définition d'une addiction

Les addictions sont des troubles chroniques ou des maladies chronique caractérisé par des pulsions, des pensées et comportements récurrents, causant une détresse significative persistante malgré les conséquences négatives qui en découle. Comme la culpabilité, la honte, la peur de perdre quelqu’un, les addictions peuvent être de vrais fléaux.

Collège national des Universitaires de Psychiatrie (France), Association pour l’enseignement de la sémiologie psychiatrique (France), & Collège universitaire national des enseignants en addictologie (France). (2016). Référentiel de psychiatrie et addictologie : Psychiatrie de l’adulte, psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, addictologie.

Un cercle sans fin

L’addiction au Cybersex

Le cybersex comme beaucoup d’autres addictions ont un fonctionnement commun que certains chercheurs comme l’équipe de recherche de Brand, M., Young, K. S., Laier, C., Wölfling, K., & Potenza, M. N. (2016) qui ont tenté d’en expliquer le fonctionnement d’un point de vu biopsychosocial qui met en relation la personne, ses émotions ses pensées automatiques. Il a pour vocation d’apporter des éléments de réponses, quant aux processus de développement et de maintien des addictions dans l’utilisation de certaines applications ou sites (pornographie, communication, gaming, etc.):

I-PACE Model

An Interaction of Person-Affect-Cognition-Execution (I-PACE) model

Dans ce modèle, les troubles spécifiques sont considérés comme la conséquence des interactions, entre des facteurs prédéterminant (personnalité, cognitions social, les motivations, les psychopathologies, la constitution biopsychologique) et des facteurs modérateurs, tels que les stratégies de coping, les biais cognitifs et des médiateurs comme les réponses affectives et cognitives à certains déclencheurs situationnels en combinant également le fonctionnement réduit des systèmes exécutif et inhibiteurs.

Outre la chimie du corps et les expériences précoces, le modèle I-PACE (Brand et al., 2016) intègre aussi une approche corrélationnelle entre les traits de personnalité et le développement d’une Cyber-addiction. En effet, selon le même modèle, la personnalité d’un individu aurait une influence directe sur le contrôle de l’utilisation d’internet. De plus, on retrouve dans la littérature des traits de personnalité « typiquement protecteur et typiquement à risque » envers le développement de Cyber-addictions (Weibel, Wissmath, & Groner, 2010). Or c’est justement ce dernier point qui nous intéresse.

Brand, M., Young, K. S., Laier, C., Wölfling, K., & Potenza, M. N. (2016). Integrating psychological and neurobiological considerations regarding the development and maintenance of specific Internet-use disorders : An Interaction of Person-Affect-Cognition-Execution (I-PACE) model. Neuroscience & Biobehavioral Reviews, 71, 252‑266. https://doi.org/10.1016/j.neubiorev.2016.08.033

Le processus de l’addiction sexuelle

Dans leur livre, « Sexual Addiction » Reed et Blaine en 1988 ont proposé un modèle explicatif du processus de l’addiction sexuelle qui rejoint le courant cognitivocomportemental ainsi que les travaux de Carnes (2001), et Cooper (1997) :

Phase d'obsession

Le sujet qui fait face à une situation stressante de l’environnement va être totalement absorbé par des pensées d’ordre sexuel.

Phase de ritualisation

Le sujet va exécuter des rituels « conscient ou inconscient » qui précèdent le comportement sexuel.

Phase d'agir sexuel

Qui entraîne un soulagement temporaire.

Phase de désespoir

Qui suit le comportement avec un sentiment de honte ou d’impuissance à contrôler sa conduite.

Selon les mêmes auteurs, la boucle préoccupation-ritualisation-compulsion-sexuelle et désespoir serait un sous-système qui renforce le système d’origine. L’expérience sexuelle deviendrait alors la seule raison d’être et la principale relation aux autres.

 » L’expérience sexuelle devient alors le remède à la souffrance, la récompense du succès, et le sens qui maintiennent la balance émotionnelle il va jusqu’à le comparer à un état de trans. Carnes (2009)

Carnes, P. J. (2009). Out of the Shadows : Understanding Sexual Addiction (3e éd.). Hazelden Publishing.

Bibliographie 7th

Brand, M., Young, K. S., Laier, C., Wölfling, K., & Potenza, M. N. (2016). Integrating psychological and neurobiological considerations regarding the development ansd

maintenance of specific Internet-use disorders : An Interaction of Person-Affect-Cognition-Execution (I-PACE) model. Neuroscience & Biobehavioral Reviews, 71, 252‑266.
Carnes, P. J. (2009). Out of the Shadows : Understanding Sexual Addiction (3e éd.). Hazelden Publishing.  

Collège national des Universitaires de Psychiatrie (France), Association pour l’enseignement de la sémiologie psychiatrique (France), & Collège universitaire national des
enseignants en addictologie (France). (2016).